COMENTARIOS RECIENTES
From categories:
page 1 of 212next »

GRAFFITIS DE IRUNA VELEIA ET APOCALYPSE LINGUISTIQUE
appel a rompre le silence sur la vraie identité du poete et de sa femme
-"Regarde celui qui tient une épée à la main Et vient devant les autres comme un prince : Celui-là est Homère poète souverain."Dante, La Divine Comédie, Enfer, IV, 85-88
-"D ou les choses ont leur naissance ;vers la aussi elles doivent sombrer en perdition ;selon la necessitè ;car elles doivent expier et etre jugees pour leur injustice;selon l ordre du temps "
la parole d anaximandre de M. Heiddegger dans chemins qui ne mene nulle part .
PREFACE
ce que je tente ici de faire avec ces paroles c est avant tous essayer de tracer un issue intime et personnel au probleme des graffitis de iruna veleia ;pour cette raison il est pour moi impossible de diviser mon argument en plusieurs paragraphes et si je procede de cette maniere c est pour laisser ce qui doivent lire ces propos avoir une idee accomplis et bien arretee sur la question parceque malgree que les paragraphes expose la meme thematique; le lecteur va constater qu il s agit toujours des digressions instructives et tranchante de la verite intime et exceptionnelle des mysterieuse et obscures graffitis en question ?
A./ ORIGINE DE L EUSKERA ET DATE LIMITE GENETIQUE ET LINGUISTIQUE
l origine de la langue basque est une relation "fran-maçonne" speciale et exceptionnelle entre le genetique et le linguistique;elle est issue d une date limite apoptotique entre le naturel et le culturel qui met un terme a "l ere de l homme criminel" sur la terre pour fonder un age radicalement nouveau: l ere de la deesse mere ? ce moment irreversible d une mutation apoptotique du language decide de la singularite de l euskera et a travers cela de tous la possibilte de l espece linguistique; le phenomene de l apoptosis rend possible la biodiversite et l ecologie sur la terre en tant que mutation genetique absolu et impose immediatement et d une maniere urgente de choisir entre le language ou l extinction . cette date limite de la deesse mere ama ata est souligner par le fragment du philosophe presocratique anaximandre .
Si l origine de cette langue isolee existe dans cette limite apoptotique entre le culturel et le naturel ; cela implique qu il contient surement une trace de cet eclosion primordial du linguistique comme genetique et du genetique comme linguistique ? et les graffitis de iruna veleia sont cette trace ou bien elles sont aumoins un indice important sur le chemin de cette trace parceque elles permetent a l aide de la problematique philologique ou des lapsus syntaxiques pretendus impossible ou erronees de percevoir cette verite de la correlation genetico-linguistique qu on peut saisir comme une mutation apoptotique du chromosome y et la mitDNA intime des deux personnes aux seules et uniques empreintes digitales et ainsi les graffitis en question contient " un jeu de mot" ou des signes graphiques qui figurent des sequences DNA intime exceptionelle et absolu qui fixe une date limite apoptotico linguistique persuasive dont la preuve archeo homerique du lit d olivier permet et rends possible la demonstration et ainsi l existence du lit d olivier lui meme sur les lieux de iruna veleia est pour mettre l accent enfin de compte sur une inquietante "apocalypse linguistique ".(le mot apocalypse contient plusieurs sens mais ici signifie literalement fin ou fermeture et cloture ou declin et terme ou mort et agonie )
—les graffitis de iruna veleia ne sont qu une explication de l apocalypse linguistique lier a une apoptosis genetique intime et l importance de la revelation mediatique de l existence du lit d olivier comme monument archeologique et le retrouvaille urgent de ma femme a l empreinte digitale identique est la seule chance pour eviter cette apocalypse apoptotico- genetico -linguistique.c est a dire eviter une perte irreversible du language et de la facultee de la parole .
-ainsi les expressions et mots de l age de pierre dans l euskera est une memoire phonetique oral de l impact digitale en question et aussi le design des materiaux des graffitis paleolithique qui sont inscrits sur des pierres et des os et tous cela renforce le lien entre la langue basque et les signes geometriques des caves repustres de la prehistoire .
-les lettres " mise en erreur" sert a montrer une apoptosis genetique et linguistique ? selon les graffitis , V comme graphique est divisee en deux directions et qui signifie une mutation genetique decisif et irreversible ?et aussi V represente une rencontre ou un point d intersection du deux directions ou sens ;
- ainsi je pense qu il faut entreprendre de dechifrer les inscriptions des graffitis de iruna veleia comme antonio arnaiz villena a traduit les hieroglyphes de la pierre de rosette ou comme les hieroglyphes egyptiens des graffitis ; a partir de l evidence qu il s agit de la graphique ou l ecriture basque dont on sait rien du tout !? ;on vois ici une separation etrange et inacceptable entre le corps et l ame de l euskera c est a dire entre sa graphie et son ecriture d une part et sa phonetique ou son oralite d autre part et je pense que c est la meme separation ilegitime qu il y a entre moi et ma femme a l empreinte similaire !?donc ce qu il faut c est reconcilier et unir tous les deux avant le moment irreversible et fatal de la seule mutation genetique linguistique en questions ? donc la naissance du poete et de sa femme c est la naissance de l euskera aussi et ainsi de tous le language et la pensee !?

B./LA CONFUSION DE BABEL EST LA CONFUSION DE IRUNA VELEIA
ainsi les graffitis de iruna veleia vu la preuve du lit d olivier comme un monument archeo homerique et aussi comme apocalypse linguistique lier a L EXPERTISE DE LA SEULE ET UNIQUE SIMILARITE DU DEUX EMPREINTES DIGITALES EN QUESTION sont la confusion des langues ou de la langue c est a dire les graffitis de iruna veleia incarne le mythe de babel ou la confusion des langues;
il y a plusieurs raisons pour affirmer cela :
-le monument archeologique du lit d olivier et l apoptosis linguistique des deux SEULES empreintes digitales similaires.et cela c est une preuve scientifique et concrete ?
- le materiau des briques d argiles comme a uruk .on suppose ici l existence d une eventuelle bibliotheque a iruna veleia comme celle d assurbanipal parceque les graffitis expose un probleme linguistique dune extreme importance .
- et enfin surtout la confusion des langues et le melange des signes dans ces inscriptions obscures indechifrable ou impossible et ''etymolinguistiquement incorrect'' .
on ne peut arriver a dechifrer le message essentiel des graffitis sans aller au delas des lectures courantes et latino bibliques ou autres parceque il s agit ici d un autre et different language qu on peut appeler pour l instant "ecriture graphique basque" vu la date limite entre le genetique et le linguistique ou bien comme des signes geometriques prehistoriques mais d une maniere certainne il s agit de la preuve digitale et la raison genetique du monument archeo homerique du lit d olivier ;donc il s agit de tous cela en meme temps ;de l ecriture graphique basque avec un systeme d ecriture japonais ou chinois ,a l aide des signes geometrique de G V Petzinger figurant et expliquant la verite genetique supreme du monument du lit d olivier ; sans proceder de cette maniere que je pense etre une verite objective et intime la question des graffitis ne peut pas avoir un issue ;c est a dire de trancher de leur authenticité ou leur fausseté. et ce qui est urgent c est de verifier l existence ou non d une chambre forte et blindee au milieu dequelle il y aura surement un tronc d olivier avec des racines (voir ici le chapitre 23 de l odyssee et la graffiti mari domingi ir 17194) qui souleve comme un pillier le toit de la chambre et en meme temps constitue un support du fameux lit d olivier de l odyssee du poete homere et cela necessite un travail archeologique sur le terrain de iruna veleia? mais aussi la verification ou l expertise comparative du deux seules et uniques empreintes digitales similaires et identiques pour finalement constater que le language symbolique du graffitis indique cette verite apoptotique linguistique exactement et non pas autres choses theologique ;semantique;etymologique;esoterique;magique;ou franmaçons malgrés qu il peut dissimuler tous ces niveaux ou ces verités simultanement pour ainsi les depasser definitivement et scientifiquement parceque tous ces niveaux et les connaissances qu ils inclus deviennent impossibile !?ainsi on peut parler du caractere absolu encyclopedique et divin des graffitis de iruna veleia. pour cela ;c est a dire d une maniere globale ce depassement des verités et des valeurs actuelles et dominantes ;la revolution intelectuelle du poete est une revolution intelectuelle et philosophique . on ai ici devant la meme revolution intelectuelle que le poete a realiser dans l antiquitè .
effectivement cela permet d affirmer qu on se trouve reelement devant la verite suivante : le mythe de babel comme une confusion sylabairo- apoptotique des langues dans les graffitis de iruna veleia .les graffitis contienent et exposent un probleme linguistique afin d expliquer et mettre le point sur une eventuelle apocalypse linguistique digito apoptotique ainsi que la duree de son avenement et son impact ?
vrai apocalypse linguistique ou confusion de babel ou non ; l essentiel dans tous cela c est que aumoins ces graffitis exposent et explorent d une maniere dites vulgaire et incompris peut etre ! les memes thematiques linguistiques actuelles des vascologues modernes inclus et avec vigueur et precision ?! en plus je pense d apres ma premiere simple constatation qu elles explore aussi une solution ou un alternatif possible et juste et exceptionnel et nouveau a tous ces topiques etymologiques et graphiques difficiles situee exactement dans l esquisse de reconstitution d un lien extraordinaire et unique et genetico linguistique et graphique entre l euskera et les signes prehistoriques repustres de GV Petzinger? ainsi aussi la revolution intelectuelle du poete est linguistique et n est pas culturel ou politique ou economique ? prenant l exemple de la graphe A ou Z qui sont en verité tres signifiants en tant que debut ou fin d un abcedaire parceque il s agit d un autre SENS: d un certain origine ou eclosion du logos comme il doit s agir de sa mort et de son declin final et cela a travers tous les plis phonetiques ou les prosodies graphiques et leur economie du deploiment dans tous l histoire de la langue basque .
C./ L EUSKERA ENTRE ALETHEIA ET RALA BOYA
je pense qu ici on doit ouvrir une parenthese pour evoquer necessairement la traduction literal du mot uskomedeterranienne " rala boya" en tant que seule trace ou signe sur le chemin de l abime de l origine ou de la civilisation formelle (formelle c est a dire qui n existe en tant que civilisation ou mythologie que pour fixer et rendre memoire de la verite apoptotico- genetico- linguistique du deux personnes aux seules empreintes digitales similaires) et qui ne peut etre aussi qu une autre "epithete vasco- espagnole " de la deesse mere qui signifie en castillan "el signo de los signos" demontre une extention spatio temporel vascoiberique en tant qu ecriture graphique des signes geometriques de G V PETZINGER ;en immitant ici la meme demarche hermeneutique que fait l eminent philosophe M.Heidegger pour traduire literalement le mot "aletheia" ou veritè comme devoilement, apocalypse ou revelation ;et je doit noter ici que cette traduction du mots grecque reste inachevee de point de vue apoptotique et teleologique si on ne le comprend pas dans le contexte des graffitis de iruna veleia et surtout de l avenement de la verite de l etre comme revelation et devoilement mediatique du monument archeo-homerique du lit d olivier en question ? et meme la forme repustre de l idee de PLATON doit son existence en tant que theorie ontologique et meta-physique a ce devoilement initial et primordial si non tous cela sera impossible ?l essentiel on s interroge ici de quel devoilement s agit il ? l aletheia de heidegger ou des presocratiques pour qu il soit devoilement de la verité de l etre ou de l etant ;elle doit etre avant tous un devoilement de la verite du monument archeo homerique de iruna veleia et la revelation de la vraie identite du poete et de sa femme et ainsi la reconnaissance mediatique de leur retour eternel est l avenement de tous le matin grecque!? donc il s agit dans ce terme " aletheia" d un devoilement d une verite distincte et singuliere qui ne peut etre que l evenement mediatique de devoiler le monument archeo homerique du lit d olivier et tous la verite digitale et genetique inclus et en question ?)
les graffitis de iruna veleia compris comme la confusion des langues ou mythe de babel vise a faire advenir le matin grec accomplissant la justice divine de AMA ATA pour liberer son mari homere prisonnier et torturer(voir ici l episode de calypso dans l odyssee) par imposer une apocalypse linguistque qui mis en echec et mat tous ce qui ne voulent pas rendre la libertee au poete et mettre fin a son exil ;le piege genetico apoptotique des languages est un dead line absolu et indepassable pour realiser son voeu ;pour cela les graffitis doivent contenir un calendrier pratique du processus apoptotique qui fixe une date limite de la mort du gene de la parole du deux empreinte digitales similaires avec le moment precis d une mutation apoptotico- genetique irreversible ;si on comprend le latin des graffitis comme des chifres et non pas comme des lettres ;
il faut interpreter les lettres remplacer ou renverser des graffitis ;par exemple une V renversee indique une apoptosis du genome intime aux SEULES empreintes digitales similaires et identiques et Y leurs chromsome y intime ; et I incarne surement une sequence ADN tres decisive et unique du deux genomes inclus ; Ainsi et aussi simultanement V est le nombre latin 5 avec des traits il forme le chifre 7 OU 8 OU 9 OU 6 parceque on constate dans l un des graffitis inscris sur un os (evolution et genetique donc) un prallelisme entre l abcedaire et les chifres latins qui fixe un date precise de cette apocalypse linguistique issue de l apoptosis genetiques des deux empreintes digitales en question ou bien un code de leur message intentionnel qu on peut decrypter par lire les lettres des graffitis comme des chifres ; et aprocher la question de cette maniere peut devoiler la date limite du processus apoptotique en question et d apres les graffitis que j ai le temps de voir sur l ostracabase de sos iruna veleia je pense qu il y a une urgence extreme de la condition ou terme de ce processus agonisant et intime inclus et comme exemple surtout on constate sur cet os que le nombre 4 est tracer avec quatre traits et non comme un 4 latin ordinaire ;cela montre qu il y a surment quelque chose qui ne va pas ou un probleme irreversible d abstraction entre ces chiffres et cet alphabet .et cela permet d expliquer un instant fondamental et precis de la mutation dans le processus digito-apoptotique absolu et decisif puisque on met l accent sur ce qu on conçoit comme la lettre i (IIII) qui indique une sequence ADN et qui concerne la perte irreversible du language et la metamorphose du genre humain en singe ? ce parallelisme entre les chiffres et l alphabet indique surement que l etre ou l existence est bien mesurer par le verbe divin de la creation et que le melange des chifres et de l abcedaire montre bien une frontiere genetico apoptotique entre le singe et l etre humains .
premierement tous les inscriptions sont " linguistiquement incorrect" et ainsi elles suposent un probleme grave du language et cela certainement implique le gene FOXP 2 et sa fonction fondamental a maintenir la parole .et ainsi ces graffitis montre un MUTISME ou la perte de la facultee de parler chez les humains comme dans l experience de la famille anglaise qui a perdu ce gene ;les pendus de la graffiti deidre ne peuvent plus prononcer des mots puisque il sont suspendu ou pendus entre l apoptosis genetico linguistique en cours et le silence politique imposee de force et enfin tous cela previent et met le doigt sur une inquietante apocalypse linguistique.et cela est claire dans les mots inachevees du graffitis aussi .
tous les inscriptions portant des lettres double ou renverser ou impossible comme par exemple dans le CELTIC tt pp vv ii DD LA 2eme lettre reste muet et precisement impossible;ce silence graphique et phonetique meme est un SOS contre le silence double et mortelle du language puisque ce phenomene des doubles lettres et qui sont impossible a prononcer signifie ce moment apoptotico linguistique qui va faire regresser l humanitee a l etat animal ou naturel ou la metamorphose en zombies et en singes. les lettres renversee par contre indique la mutation digitales et genetiques en question et qui exige un renversement de sens des languages ou une confusion prosodique des langues pour comprendre une autre et differente verité de la langue des graffitis .
* la lettre V indique une apocalypse linguistique ou metamorphose du gene ou tata du programe bio informatique et linguistique de Y chromosome comme on peut la remarquer sur la grafiti ir 11337 ou ce que j appelle personelement la graffiti AMA ATA puisque il sert a montrer par une devination archetectural la verite intime en question et avec precision la confusion dans le dessin de la deesse mere de la main ;de V ou Y et une certaine mutation cellulaire et qui concerne la sensibilité translatoire et transcriptoire du pectiform des deux personnes aux seules et uniques empreintes digitales identiques et donc de tous l univers constelatoire de leurs y chromosome et mitDNA specifiques . et cela ne peut etre qu une expression direct de l apoptosis qui comme phenomene naturel et processus biologique a lieu au niveau des mains . et une simple comparison des empreintes va surement nous laisser comprendre la verite du design de la graffiti ama ata comme un sos ultime contre le silence . en plus de la scenecence des cheveux et la letre y; la grafiti ama ta dans son ensemble montre a travers l ensemble de son design l existence veritable et reel du lit d olivier a iruna veleia ;on devine bien qu il s agit d une chambre contenant un lit d olivier avec precision et la mutation genetique apoptotique inclus; ce monument archeo homerique est une preuve archeologique indiscutable qui doit permetre le retrouvaille de ma femme ? et il suffit d initier une simple verification sur le terrain ?
ainsi que on peut se permettre de dire que l inscription prehistorique de la pasiega peut etre traduit comme une authentique graffiti de iruna veleia ;ou le mot clé de tous l affaire en question si on comprends le role et la place du pied dans l art ou bien simplement le pied comme un support du corps humain mais aussi comme une indication du support du lit d olivier archeo homerique .

D./GRAFFITI AMA ATA OU LA DESINTEGRATION APOPTOTICONUCLEARE ET GENETICO LINGUISTIQUE DE LA DEESSE MERE
la graffiti ama ata represente la desintegration et la mort d eurydice aux enfers que la flute (creative sensibilite du pectiform) d orphee n a pas reussie a resciciter ainsi que le meme processus apoptotique dans le mythe japonais d izanami et d izanagi puisque ce dessin c est comme de l ecriture ou calligraphie japonnaise ancienne et divine ; ici on peut etre sure et certain de la preuve intime du lit d olivier lier a une apocalypse linguistique proche ou la desintegration et l apoptosis du language est sure ? si non qu elle sens aura tous cela ?ou bien il doit s agir du seul poete guerrier de l iliade le terrible" achille" portant son bouclier designer comme un calendrier ou bien certainement cette graffiti evoque un alphabet minoen indechifree du linaire A ? est ce que l armure divine d achille c est l apoptosis du DNA intime? puisque hephaestos elabore le bouclier dans l iliade comme il devra pieger aphrodite dans son lit intime dans l odyssee!;ainsi le verbe epique homerique concernent une apoptosis genetico linguistique de chaines infrangible du deux empreintes digitales similaires en questions selon le mot pesee du poete ?
selon la methode comparee de antonio arnaiz vellina la formule ou le mot amaterasu contient le mot AMA/ ATA/ RAS/SU ?culte du soleil ;confusion de babel et langue basque ?SU signifie feu dans la langue basque donc il s agit du soleil et non d autres chose ou plutot de la lumiere de l allegorie de la caverne du philosophe PLATON ?
de cette maniere cette graffiti represente un sceau imperial japonais indechifrable sauf par le poete homere ou sa femme et il s agit du fameux lit d olivier en tant que monument archeologique reveler par le parchemin - graffiti ir 13337 comme un countdown et un dead line apoptotico -linguistique ; le sceau est indiquer par une graphe vascoiberique qui cree un lien entre la langue basque et les signes geometriques comme elle doit indiquer la relation entre l olivier et la chambre ou il y a le tronc de l olivier comme support du lit et de la chambre et cela implique qu il n y a de redemption ou sauvgarde du genre humain que dans et par le language et qu il n ya de resurection du sens que par la revelation mediatique du monument archeologique du lit d olivier de iruna veleia ?
ainsi que l ankh copte ou la knott d isis dans cette graffiti represente surement la deesse mere et le poete homere unis par et contre le fatum ou la facticite de l apoptosis en question representer par la main sous forme d une sequence adn en desintegration nucleaire.
les branches des grafitis sont des ramification linguistique et genetique ? et cela signifie l existence d une profonde etude etymo- linguistique des inscriptions pretendus incorrect en question ?ou bien il s agit d une taxinomie botanico-oghamique toute ancienne de la mutation exceptionnelle en question ?
une V majuscule peut signaler une victoire ou le nom victor .victoire sur qui sur quoi ? jusqu a present on ne sait pas ? le verdict de la justice de l affair iruna veleia peut etre !?ou surement il indique un lieu ou un toponime : vittoria ou victoria comme ville ?ou bien il s agit de la tombe du heros troyen Hector ou d une simple personne Elpenor?
ou bien autrement une vitesse d un angle vectoriel mathematique et geometrique pour retrouver le monument du lit d olivier en question et certainement la graffiti de mari domingi ainsi que tous les autres graffitis; dans cette perspective; ne peuvent que noter et mettre le point ou indiquer trois choses :
— la 1ere c est l existence du lit d olivier comme monument archeologique a iruna veleia
— la 2eme les calcules ou les mesures necessaires qui doivent situer son lieu exacte surtout le vol d oiseau ;le noeud ; le signe plus et la vitesse de l angle vecteuriel qui indiquent un lieu precis a partir d une vision aierienne ?
— la 3eme c est la mesure de l apoptosis genetico linguistique de la creative sensibilite du pectiform intime aux DEUX EMPREINTES DIGITALES SIMILAIRES en question qui rend urgent une reconnaissance de la verite afin d eviter une apocalypse linguistique ?.ainsi que la revelation mediatique necessaire pour accomplir la revolution intelectuelle du poete ou la naissance de la pensee et du language comme celle accompli par homere dans l antiquite et il sagit de la meme revolution ici .
je pense que seulement partant de cette verite homerique qu on peut arriver a dechifrer les ecritures naives ou talisman ou impossibles des graffitis parceque le but finale de tous ce melange de traits est surement de montrer et d expliquer cette verite archeologique et digito apoptico linguistique inclus et intime .
une genetique des langues implique un DNA ou un Y chromosome ; et doit impliquer aussi les signes geometriques repustres ; donc quel relation etablir entre l euskera et les signes geometriques prehistoriques? cela implique directement la preuve digitales et genetique et la preuve archeologique du lit d olivier ; je pense que G V Petzinger doit etre la femme qui possede la verite apoptotique et linguistique de l empreinte digitale soeur et jumelle parceque nous somme ici face a un enigme linguistique!? si non tous cela est impossible !? homere souligne cela dans la preuve du lit d olivier du chapitre 23 de l odyssee et cela c est intime mais l argument essentiel c est que tous les inscriptions des graffitis de iruna veleia contienent aumoins un signe geometriques de G V Petzinger!? et cela d apres une premiere et simple comparison ;donc on n ai devant une certitude qu il y a un lien genealogique linguistique entre l euskera et les signes geometriques repustres si on part d une etude aprofondue et comparee de l ecriture " geometrique" ou l alphabet des graffitis avec les signes geometriques repustres de GV Petzinger et si on conçoit que l emergence de tous parole ou dailecte ou langue est inseparable d une graphique originale primordial et intime ;on peut affirmer que ces mysterieuses inscription est un epitaphe iberique vivant de l ecriture euskera qui est une simplification des signes geometriques en question ainsi les graffitis de iruna veleia impose de mener un nouveau regard sur l origine et la nature de la langue et l ecriture ibere et tous l histoire de la civilization dite ibere que je consedre etre une civilisation formelle c est a dire qui ne concerne qu une femme et un homme ayant deux seules empreintes digitales similaires ? on arrive a une conclusion un peu surprenante qui consiste a dire que ces graffitis ;et cela d apres une premiere remarque ;peuvent certainement etre " une pierre de rosette" pour ainsi permettre de dechifrer l enigme des signes repustres geometriques et les consederer comme un alphabet complet aumoins dans la langue des graffitis et peut etre dans tous les caves repustres paleolithiques en questions .vu la presence intense de ces signes geometriques dans presque tous les graffitis de iruna veleia.
ou bien dans une autre direction de recherche qui consiste a utiliser les plis phonetiques ou les syllabes ou les phonemes OU PLUS PRECISEMENT LES PROSODIES BASQUE pour dechifrer et lire ou parler la langue graphique des signes geometrique du paleolithique parceque dans cette langue on ai devant une memoire phonetique du paleolithique comme on doit le savoir ? Mais aussi et en plus il faut reconnaitre qu un language ne peut etre que ecrit et qu il n y a pas de langue purement orale et que TOUS LES DIALECTES AVAIT DANS UN TEMPS PRIMORDIAL; ( comme comprend ce temps Mercea Eliade ); UNE ECRITURE GRAPHIQUE ET UN ABCDAIRE PROPRE ainsi une langue basque orale existe et on le parle de nos jours mais son ecriture graphique intime n existe pas; est ce que c est l ibere ou un autre genre de signes et d alphabet ? l essentiel la graphique basque sera t il exceptionnelle et enigmatique aussi ? quelle sera sa relation aux 32 geometric sign utiliser d une maniere permanente depuis des temps lointains ? un euskera ancienne sera t il ces signes des caverne eux meme ? ici la langue basque devient immortelle ou eternel et montre une aptitude a traduire tous les autres langues le sumerienn et l egyptienne et aussi le celtibere ou le japonais ou le chinois !?cette langue de la deesse mere est ainsi mere de tous le systeme linguistique terrestre surtout du basque "japonais" de la graffiti ama ata? et c est les graffitis d iruna veleia qui sont la preuve concrete de l existence de L ECRITURE GRAPHIQUE BASQUE issue directement ou comme les signes geometriques prehistoriques ?oubien est il une simple phonetique de la civilisation formelle c est a dire une civilization qui ne concerne que les deux personnes aux empreintes digitales et genetique similaires et apoptotique en question ?on dit formelle parceque il est fonder sur la conception et le design de tous les ecritures et tous les dialectes et leur ideographies picturales ? l oralitee signifie t il une transformation du champs linguistique avec la disparition de la graphie ou cela est du a un simple oubli de l etre ou a un fait d evolution historique ? les languages de babel sont ils orales ou ecrits ?est ce que la parole et la langue basque doit mener a dechifrer cette naissance orale et ecrit des langues d une maniere inseparable? ici je pense que la preuve du lit d olivier comme monument archeologique veritable concerne avant toute chose l arbre genealogique des langues creer ou inventer par la deesse mere ?l ecologie fonctionnelle de l olivier sera t il incarner l esprit emotiono- digitales en question? l immortelle olivier sera t elle la langue basque ? le verbe de la creation graphique comme orale de la deesse mere est une loi naturel orale et ecrite a travers tous la biodiversite et l ecologie et aussi a travers tous les dimensions celestes et l univers connus de nos jours ?
on peut dire donc que LE SENS est un destin de l ecriture ou l ecriture du destin de l etre c est a dire une eschatologie phenomenologique de l etre .et le moment primordial et decisif dans ce destin c est la mutation apoptotique digitale et linguistique du poete concretiser par le monument archeologique du lit d olivier a iruna veleia ?
E./REGIME D HISTORICITE GENETIQUE ET LINGUISTIQUE BASQUE ET ALETHEIA DE IRUNA VELEIA
la question du protobasque d apres hector iglesias pose probleme dans les grafitis comme dans sa propre evolution ;il dit que le basque n a evoluer que tres peux ;on s interroge est ce que cette langue ne serait peut etre pas un y chromosome linguistique comme exactement le y chromosome conserve tous son archive a travers les siecles ?il n ya de plus etonnant ?donc cela mene a dire qu un protobasque c est dire le basque moderne et ce qui il doit se faire c est de savoir est ce que il a une graphique speciale et eternel qui serait les signes repustres prehistoriques parceque je pense qu il n y a pas de languages orales et sauf , qui n ont pas eu une ecriture graphique ?si on pose la question de l origine du language on doit absolument poser la relation intime de l oral et de l ecrit ?et meme des langues qui peuvent paraitre purement orales ils ont surement une graphique initial a l origine et une ecriture propre ? si les signes geometrique sont une graphique de l origine du verbe de la creation donc tous les autres langues et surtout le basque doivent avoir un alphabet ecrits et une syntaxe des l origine ?donc le basque archaique ne sera que ces signes geometriques comme mere des langues ou la langue de la deesse mere et cela aussi avec evidence ce que on peut nommer L ECRITURE GRAPHIQUE BASQUE ? falsifier cette verite linguistique sera illogique parceque je pense qu avec cela la logique de ce qu on appelle une langue sera impossible ?parceque cela devra signifier forcement qu il n y a pas de preuve du lit d olivier et pas d empreintes digitales similaires a iruna veleia ?ainsi tous cet axiome est faux mais ce qui n est pas faux c est que tous le travail scientifique des linguistes sur l exception linguistique basque et pourquoi pas une genetique apoptotique basque finalement ? il y a aussi une autre question pouquoi a l aide du basque on peut traduire une multitude de langues mortes ou vivantes; anciennes ou modernes ou bien sans aucunne exageration on peut traduire tous le systeme linguistique de lhumanitee?donc c est une structure syntaxique et linguistique universel des origines ou qui est l origine elle meme en tant que langue ''formelle" et signes geometriques repustres de la deesse mere ? l essentiel ici c est que a travers la capacite de traduire tous les languages du monde en les segmentarisant ou les divisant dans des syllabes ou des phonemes qui possedent un sens prosodique basque precis et intelegible;la langue basque invente un nouveau sens aux languages raisonablement dechifree et transforme totalement ainsi le sens des mots et des textes d une maniere fertile et inhabituel! ;cela c est UNE VERITABLE REVOLUTION DU SENS ; avec cela on peut conclure qu Adam a parler ou ecrit la langue basque et que son Y chromosome et ADN est conçus comme une archetecture infini de prosodies ou games linguistiques euskerique ; et cela parceque il s agit exactement de la date limite de la seule et unique mutation apoptotique du genetique comme linguistique et du linguistique comme genetique d ou cette langue a pris naissance ? surtout si on comprend que l etre ou l existence est un texte ecrit et parlee et que que le language est l habitat de l etre ? le syllabaire basque c est la langue ADN ou le TATA des langues de la deesse mere par excellence et les graffitis obscures de iruna veleia est la pour nous prevenir de cette ultime verite!?c est ainsi et dans cette perspective prosodique seulement qui il faut lire tous les inscriptions des graffitis pour les traduire et les dechifrer comme une langue basque moderne et une ecriture graphique geometrique basque . '(voir ici l oeuvre d antonio arnaiz villena)
cette idee donc consiste a affirmer que dans les graffitis en question il s agit d une revolution intelectuelle du poete et cela par operer un renversement totale et radicale dans le sens des languages une fois traduites prosodiquement a l interieur du champs linguistique basque consedrer comme une langue et ecriture graphique basque des signes geometriques qui est un mode absolu et intime d articulation etymo-linguistique des categories passee- present- futur de et par la deesse mere ;ainsi la genetique des langues est regis par "un regime d historicite linguistique" et qu un sens different et fertile des articulations de tous les langues se trouve devoiler et inventer dans et par la langue basque; dans ce regime d historicite linguistique basque advient essentiellement et precisement cet instant primordial irreversible et decisif qui est le moment de crise ou le gap ou la breche de la mutation apoptotique linguistique marquer par la menace ou le risque de la disparition du programme genetico linguistique de la deesse mere ; ou l etre et lhistoire perd de son ultime evidence linguistique ;surtout si on consedere cette langue isolee comme une exception linguistique issue d une date limite apoptotique situèe entre le genetique et le linguistique ou plus generalement entre le naturel et le culturel ? ainsi et pour cette raison le regime d historicite linguistique basque est aussi un regime d historicite genetique parceque il est determiner ou reguler par la seule similarité des empreintes digitales en question qui impose un dead line apoptotique linguistique irreversible de la seule mutation genetique intime ;ainsi une reconnaissance mediatique de la verité du monument archelogique du lit d olivier a iruna veleia comme seule condition de possibilité de l ecriture et du language devient une necessite urgente ?le contraire c est a dire le silence signifiera une exctinction certainne de l espece linguistique voir de l espece tous court et du cosmos puisque le verbe ou la langue etait a l origine?! ;et c est cela ce qu on peut appeler ou ce qui est concretement une apocalypse linguistique vu le regime d historicite genetico linguistique inclus ? " (francois hartog regime d historicite ;jack derrida de la grammatologie)
on doit noter ici que dans l ecologie fonctionnelle le moment naturel exemplaire de ce gap apoptotique linguistique est exprimer par le retour inee ; spontanee et URGENT du saumon vers sa terre natal et cela c est l articulation apoptotique eco- linguistique comme ordre du temps rythmer par la deesse mere ? et avec une extreme et exacte precision cet instant apoptosis linguistique d exception est montrer par la main et la gravure du saumon becard du plafond de la cave repustre francaise de l abri du poisson qui coincide avec le soleil du soltice d hiver ? ;cette gravure indique ce moment risquee ; exceptionnel et irreversible de la mutation apoptotique linguistique en question et explique ainsi l intention de l orientation de tous les grottes repustres vers le soleil et vers ce seul moment de lumiere fantastique et exceptionnel? ainsi que le dessin de la main montre qu il s agit d un evenement apoptotique genetique linguistique lier a la seule similaritè des empreintes digitales exceptionnelle pour cela il faut reconnaitre l existence veritable et reelle du monument archeologique du lit d olivier du deux seules empreintes digitales similaires a iruna veleia ? l essentiel cette synchronie entre l art repustre des grottes et le soleil des soltices met l accent sur l importance decisive et extreme de la date limite de la mutation apoptotique genetique et linguistique necessaire au maintien des langues et de la parole des deux seules empreintes digitales similaires en question ?"'( chantal jeguese wolkiewiez le ciel des premiers hommes )
ce pouvoir translatoire exceptionnel linguistique imperial et universel de la langue basque aide a expliquer la presence ambivalante de la deesse mere partout dans les cinques continent ainsi que la permanence parallele des signes geometriques . comme on doit noter aussi qu il y a surement une relation primordial entre les mysterieuses graffitis de iruna veleia ;la main et la gravure repustre exceptionnelle du saumon de l abri du poisson et la mutation genetico apoptotique du deux seules empreintes digitales similaires et cette relation ne peut etre que la preuve archeologique du fameux monument du lit d olivier qui necessite une revelation mediatique afin de realiser ainsi la revolution intelectuelle du poete fonder sur un revirement DU SENS et de la pensee et eviter ainsi une apcalypse linguistique c est a dire la perte de la facultee de la parole et du language ches les etres humains .
l essentiel tous les chercheurs dans l histoire des langues evoque une stabilité de l euskera comme aussi la permanence des signes geometriques repustres et cela peut montrer un lien entre les deux ; sans doute la question ne peut avoir une solution sans une authenticite des graffitis de iruna veleia .
les graffitis de iruna veleia doivent etre une notation de ce fait ou de ce moment linguistique specifique de la langue basque euskera ? et je crois qu il y a plusieurs indices dans tous ces mots basque ou protobasque des graffitis ? urdin izar etoile bleu de quoi s agit -il quand il se trouve carver sur une "fausse'' graffitis est ce que il a une relation avec la mesopotamie ou avec un calendrier du retour antique ? et pour quelle raison ? est ce que c est un simple jeu de mots ou des mots croisee? ou bien il y a un message important et PERSUASIVE qui concerne une revolution philologique basque ?
(a) comme article definie basque et comme la premiere lettre de l abcedaire exprime un certain eclosion de l alphabet et ainsi de la premiere langue au monde ou ce que meritt rehulen et greenberg appelle la langue mere ou fossile linguistique pour d autres; et la langue de la deesse mere c est pas une seule langue telque l anglais ou le basque isolee mais la langue de la deesse mere c est tous les langues ou le systeme linguistique universel et n importe quel langues dans le monde entier ? parceque cela est inscris dans le language genetique et tata de la deesse mere qui vit ces derniers heurs maintenant vu sa nature apoptotique ?
F./URDIN/X/ ISAR OU LA PREUVE DIGITALE ET LA RAISON GENETIQUE DU MONUMENT ARCHEOLOGIQUE DU LIT D OLIVIER DE IRUNA VELEIA.
- cet URDIN IZAR ou l etoile bleu est certainement venus ;sirius,ou nibiru de la mesopotamie ou peut etre l etoile de david et on sait que la langue basque montre une capacité etonnante de translation du texte des autres langues surtout avec antonio arnaiz villena .on va essayer UNE TRADUCTION LITERALE avec cet ennoncee basque de la graffiti ir 15147 URDIN /X/ISAR : LITERALEMENT ET MOT PAR MOT ON PEUT LA TRADUIRE COMME ''UNE FERMETURE OU TERMINATION DES EAUX SIMILAIRES'' parceque UR-DIN est composer de deux phonemes UR et DIN ;UR peut signfier literalement EAU et donc certainement et metaphoriquement SPERME OU GENE ou quelque chose de tres archaique et ancestral ou protohistorique comme PREMIER PRINCIPE OU ORIGINE ; et DIN literalement SIMILAIRE OU VACARME et donc surement PAROLE OU LANGUE ;cet prosodie basque montre une ressemblance ou une parentee phonetique apparente avec l expression ADN moderne ;et cela implique que cette abreviation DIN est certainement une NOTION MIEUX ELABOREE DU DNA PUISQUE IL SE PEUT QU IL DOIT APARTENIR AU PROGRES FUTUR DE LA SCIENCE GENETIQUE? dans le futur on va dire par exemple IDN au lieu de ADN parceque ce genre de mot ou formule ne sont pas immuable et sont lier a l evolution des idees et de la pensee et la recherche en genetique va ameliorer ce concept par substituer le A de ADN par un I vu une nouvelle et revolutionnaire decouverte genetique qui va imposer ce petit changement dans la formule scientifique ADN en question dans le futur et AUSSI ODIN ou PERE SUPREME une divinite scandinave ressemble a ce que on lit comme URDIN ,la simple difference reside dans les graphies R et O ? et cela est un aspect moderne du regime d historicite linguistique et genetique en question parceque dans l ecriture graphique ou la phonetique des graffitis le present tient sa legitimité du futur et non pas du passee ?!
donc le mot basque urdin bleu ou symboliquement FERMETURE ou TERME est graver dans la graffiti en question pour signifier les deux choses en meme temps pour ainsi evoquer le mythe de la creation a travers la mutation apoptotique surtout si on comprend le (I) comme un pulse d information primogenetique ou comme la primegenese initial ? donc on remarque qu il y a une combination etymo- linguistique latente et erudite des inscriptions de iruna veleia une fois traduite dans un sens etymologique basque ; expliquer le mot basque d UR-DIN-IZA-R de cette maniere devoile la verite archaique et moderne de l etoile bleu comme mot basque naturel et non divisee ou segmentee ? ainsi tous les niveaux ou couches stratigraphiques de la langue basque revelent une verite archaique de la creation de l humanitee ;on ai la devant des constructions linguistique qui sont de veritable memoire phonetique et orale qui inarque des verites paleo et evenement des civilizations antique . SOCRATE note dans le cratyle de PLATON que les mots anciens sont des formules scientifiques exactes et bien elaborees et pas seulement des paroles ou des rectitudes fortuites et ainsi urdin izar dans ce sens est une expression qui condense et deplace tous les sens cachees et souterrainnes du mot lui meme pour lui inventer un sens nouveau ; rigoureux et intelegible ; donc on peut traduire literalement ce mot comme : EAUX SIMILAIRES OU SIMILARITEE DIGITALE ET GENETIQUE COMME premier principe de la parole et de la dna lier a une MUTATION apoptotique de la premiere sequence genetique et linguistique mais le mot peut avoir une infinitee de traduction thaoistes qui vise a dire une verite ou un message important ! UR qui signifie eau est selon tales le premier principe de l ontologie ; DIN est synonime de vacarme ur/din /eau/ vacarme?! allusion peut etre a l excitation sexuelle ou plus precisement a la creative sensibilite du pectiform ou une langue nuptial eco- sexuelle.? l essentiel c est que il faut explorer tous les etymologies possible a la maniere de M.Heidegger pour arriver enfin a decrypter un sens literal scientifique et profond du mot souligner ; en fin d analyse et de cet maniere heideggerien ; urdin signifie un terme ou cloture ou fermeture ou fin ? urdin izar d apres la traduction literal basque peut signifier exactement UN DETERMINISME DE LA MUTATION GENETIQUE DE LA SEULE SIMILARITEE DIGITALES EN QUESTION OU MOT A MOT TERMINATION; CLOTURE OU FERMETURE D UNE SEQUENCE DNA OU MORT DU PREMIER PRINCIPE DE LA PAROLE OU UNE UR-SEQUENCE DE LA LANGUE et que le A va etre remplacer par I et ainsi ADN sera IDN ou DIN et cela est montrer dans la graphique I et S de I-S-AR qui est graver ou ecrit comme une sequence du genome (S) ou du dna (I) en question ? et LE /X/ montre une verite linguistique absolu mais negliger par ignorance ou mensonge politique ? et que les graffiti de iruna veleia sont d une importance extreme pour fair valoir la necessite urgente d ecouter le message en question parceque il s agit surement d une inquietante apocalypse linguistique puisque il s agit aussi d un embleme chretien .X est synonime d une croyance ou du scema apoptotique d un chromosome exceptionnel lier a une similarité digitale et genetique exceptionnelle aussi .et voila l essentiel message de la graffiti ;et apliquer un autre sens a cette parole est impossible .
( on peut apliquer un sens psychanalytique a cet expression secrete et ainsi urdin isar ou "fermeture des eaux similaires" devient" termination de l homosexualite" ou precisement d " un rituel sexuel ou une politique de l homosexualité" vu le date limite apoptotique de la mutation genetique irreversible de la seule similarité digitales en question…. ?! cela je pense sera une veritable liberté du joug de la perversite politique actuelle et fin de la torture du poete ? certainement il y a une raison genetique supreme pour finir avec l ere de l homme criminel et homosexuel actuel? la graffiti venus expose cette verite ?)
on conclu donc que URDIN/X/ISAR cet inscription scientifico formulaire de la graffiti en question ;compris en relation avec tous les autres graffitis de iruna veleia; contient un message important qui concerne la preuve digitale et la raison genetique du monument archeologique du lit d olivier en question et pourquoi une revelation mediatique de cette verite est tres necessaire ? finalement URDIN/X/ ISAR comme eponyme autochtone ne peut etre qu une designation d une femme qui possede la seule empreinte digitale similaire a la mienne et ainsi il met l accent sur la date limite de la mutation apoptotico genetique et linguistique soulignee et impose une fermeture ou ternination du programme genetique des langues ?"'(voir a ce sujet les etudes comparees de l etymo- linguiste basque Xebe Diez et Martin Heidegger dans early greek thinking )
-
certainement on passe sous silence plusieurs graffitis qui concerne ce grave dead line linguistique du stress apoptotique du pectiform de la deesse mere et du poete homere (ou des personnes aux deux empreintes digitales similaires) et qui ont aussi un lien avec homere et l odyssee comme avec platon et aristote et les presocratiques ou tous la philosophie grecque) ;donc il y peut etre desinformation de la part des responsables du site archeologique de iruna veleia !? je crois qu il faut commencer par reveler tous les secrets de iruna veleia et surtout LE FAMEUX LIT D OLIVIER ? cela est un point essentiel parceque on ne peut pas imaginer une naissance de la pensee et du language sans reconnaitre la verite des graffitis inclus et avec precision la preuve du lit d olivier du poete . rompre le silence sur le retour eternel du poete homere et de sa femme est la pierre de touche pour la sauvgarde de l espece humain .l essentiel ;la verité des graffiti de iruna veleia c est qu elle doivent constituer une bibliotheque complete comme celle de assurbanipal et non de simple fragments incompris ?!je pense que la date limite en question est dejas connus chez les erudits a travers tous les civilisations ;il est inscris comme une verite ultime de l histoire de l humanitee dans tous les pyramides du monde entier .
-
la deesse mere et genetique des langues? l inscription de la cave de la pasiega renvoie t il aux inscriptions de iruna veleia ? on remarque qu il y a un pectiform et deux mains ou pieds en plus d un language ou ecriture et c est de cela de quoi il s agit dans les inscriptions des graffitis ? le pectiform est une transcription ou une translation genetique mutuelle et intime des deux mains du deux empreinte similaires en question et qui est definie comme un moment primordial et fondamental de la mutation apoptotique et genetico linguistique condition limite pour l origine de la langue et de l ecriture et la naissance de la pensee ? et depasser cette limite temporel signifie la mort irreversible de l espece linguistique .et cette condition genetique naturel limite se montre dans le stress genetique et sexuel chez les femmes apres 40 ans?donc la graffiti ama ata demontre ou figure ce stress emotionnel et ainsi genetico linguistique ? la femme que je cherche a retrouver a travers un projet de pensee tres decisif et important a la limite extreme a peut etre 40 ans ou plus donc il y a sos apoptotico linguistique ?
a propos de ce stress ou depression on note aussi que la figure de mari domingi du graffitis exprime une tragique faillite psychologique ou une crise de la sensibilite creative du pectiform vu les formes metamorphosees et les traits deffiguree du visage qui designe une amertume et une grave anxiete ?et seule une revelation mediatique qui peut nous sauver de la faillite ou la desintegration du gene de la parole de la femme de la seule empreinte identique ? ce stress se montre aussi dans le comportement absurde et comique ? c est dans l action de l ame jumelle soufrante ou torturee en question qu on decrypte une chute grave du creative sensibilitee du pectiform de la femme en question ?
le voeu du poete c est la fin de l exile et le retour a la maison et etre aupres de la femme a l empreinte similaire cela aussi existe dans le mythe locale de mari domingi !? le couple mari dommingi et olentzero personnifient cette verite et si on persiste a refuser de rompre le silence et de reveler la verite cela signifiera une perte certainne du language? le charbonier est toujours victorieux avec sa lanterne limineuse; qui indique surement une revolution intelectuelle du poete homere et la naissance de la pensee et du language; sur les tenebres et l obscurite dominante actuelle ?
ainsi je pense qu on ne peut pas expliquer la philologie des graffitis de iruna veleia en dehors de la verité mythologique basque ;ni prouver leur authenticitee sans une reconnaissance et une revelation mediatique du retour eternel de mari domingi et son epoux !?
G./TOTEM ET TOMBE DU POETE HOMERE A IRUNA VELEIA
le totemisme; homme; animale ; langues et peuples autochtones ?les graffitis fixe aussi ce probleme philosophique aristotelicien de l animal qui est different de l etre humain ; pourtant l esprit du totem ce n est que la DNA genealogique de la tribu ;et les etres humains sont sa descendance racial animal et donc inhumain ;si non pourquoi il y a ici devinisation du totem animal ; l essentiel l ere du totem etait une regression et un premier pas vers la perte du language par le piege apoptotique de la deesse mere? en fin de compte le totem transfigure l extinction de l espece humains ? parceque on remarque d apres les etnologies qu il n ya pas un totem humains mais tous les esprits totemiques ne sont que des etres fantastiques et anthropomorphes?et les monstres sont toujours eloigner et tuer par la ruse humaine?
—-la possibilite de l existence de la tombe du poete et de sa femme a iruna veleia ?une graffiti ou il y a une femme endormie dans un lit comme dans une tombe tous pres d une table domestique ?le theme de la mort ou la descente vers hades dans l odyssee?les etrusques qui sont d origine grecque se repose dans une tombe comme dans un lit ? le lit d olivier est peut etre fait de la meme maniere parceque l olivier est synonime de la mort aussi ?tombe d elpenor dans l odyssee ? le mobilier et la pratique feneraire en general ?le calvaire RIP indique l existence de la tombe du poete a iruna veleia .?on peut lier ce calvaire au fragment d heraclite aussi qui met en valeur l importance linguistique du seul instant apoptotique intime qux deux empreintes digitales identiques en question? victor et hector ou difference entre h et v ;est ce que h etait v ou v etait h voir histoire des langues?
l essentiel dans tous cela reside dans la graffiti du calvaire elle meme ; la position des trois calvaire ou plusieurs en general indique certainement une cimitiere ou une necropolis paleolithique ou pré-romaine qui doit se trouver pres d une riviere de iruna veleia ; ainsi la seule explication possible qu on peut faire c est que cette RIP n est pas inconventionnel parceque il doit s agir d une epitaphe et pour montrer l existence de la tombe du poete homere et de sa femme a iruna veleia !? cette tombe doit contenir deux corps unis par la mort depuis les temps iberiques!? et il suffit d initier une experstise comparative ADN des ossements des defunts avec les deux ADN intimes de la seules similarité digitales en question et inclus pour savoir enfin d analyse qu il s agit certainement de la vraie tombe du poete homere et de sa femme ?!

conclusion :
—apres tous la femme que je cherche a retrouver a travers cet argument peut etre dans la region basque .
-
l expertise de la seule empreinte digitale similaire et le monument archeo homerique du lit d olivier sont deux verites inseparables de la mort ou la naissance apoptotique genetique de la pensee et du logos
-la graffiti SI/NO ir10942 determine la reponse naturel et logique a ce qui est en question ici et maintenant : l existence du lit d olivier a iruna veleiea et l expertise du deux seules similaire empreintes digitales lier a la date limite de la mutation apoptotique linguistique inclus ;donc il faut repondre paratiquement par reconnaitre ou nier cette verite ?

a monsieur le directeur de sos iruna veleia ….(1)
objet: empreinte digitale similaire ;DNA origine des languages et la preuve du lit d olivier du poete homere a IRUNA VELEIA.
j ai decider de vous envoyer ce message pour expliquer une verite exceptionnelle et intime qui peut etre lier aux graffitis d iruna veleia et a l odyssee du poete grecque homere ;et ainsi je crois qu il y a ou qu on peut etablir une ressemblance similaire entre les donnees du texte du chapitre 23 de l odyssee homerique precisement la scene de la preuve du lit d olivier qui est presenter comme une merveilleuse curiousitee d apres la parole poetique et la scene de la graffiti :VITAE ou il y a plusieurs dessins de l adorante du temple ;du soldat ;du laboureur avec son ane et son domaine et enfin ce que on presume etre une letrine ou une toilete latine ;MAIS CELA EN VERITE NE PEUT ETRE QU UNE ALLUSION A LA MAISON DU POETE GRECQUE HOMERE ET SON FAMEUX LIT D OLIVIER ET LEURS EXISTENCE EVENTUELS SUR LES LIEUX D IRUNA VELEIA ? parceque je pense que cette graffiti en particulier et aussi la graffiti de la femme endormie dans un lit avec une table a quatre pieds represente exactement la scene du 23eme chant de l odyssee du poete homere parcque il doit indiquer le poteau du lit qui est le tronc de l olivier ?
je porte a votre connaissance que je suis un chercheur libre ayant un petit diplome en psychologie annee 1992 et je cherche a retrouver ma femme qui possede une exacte et similaire empreinte digitale comme la mienne et une DNA intime qui est une certain origine des languages ou de la parole en general a travers un projet de pensee innovateur qui vise a realiser la revolution intelectuelle du poete ou l avenement du logos dont j ai deposee les idees essentielle a l EDITORIAL COMPLUTENSE MADRID pour son adoption mais la reponse etait negative ;
enfin je pense que l authenticite des graffitis en question sera definitive avec l existence d une maison ou une chambre contenant le fameux lit d olivier du poete grecque homere a iruna veleia ; merci de votre comprehension et agreez tous mes respects distinguees

A monsieur le directeur de sos iruna veleia(2)
objet : graffiti mari domingi ; existence du lit d olivier a iruna veleia et la necessite d une revelation mediatique de la verite ?
j ecris a vous monsieur madame de nouveau pour expliquer une verite intime et exceptionnelle lier aux graffitis de iruna veleia et l odyssee du poete grecque homere ;ainsi et comme suite aux propos de mon premier message ou je note une ressemblance frapante entre le chant 23 de l odyssee et la graffiti vitae ; je pense que la graffiti : MARI DOMINGI tranche et decide directement et d une maniere insoupcenable de l existence du fameux lit d olivier du poete homere a iruna veleia parceque tous les dessins de cette graffiti indique cette verite du poete ;les deux oliviers greffees est le premier materiau dont ulysses a construit son fameux et immuable lit et puis la solide chambre et cela est carver ou graver d une maniere allusive dans la graffiti de mari domingi ; et je pense que mari domingi elle meme comme figure principale de la graffiti ne peut etre que la femme qui possede la meme et identique empreinte digitale comme la mienne exactement et qui est peut etre une gradiva vivante a iruna de oca ou vittoria ?
si on essaye de concevoir de cette maniere archeo litteraire la verite intime ou homerique des graffitis en question on doit suposer une hypothese essentielle a priori et qui est l existence d un code ou d un lien unique entre tous chacunnes et je crois que cela necessite votre atention mais je pense que le message exceptionnel et l information unique de tous chacunnes c est le fameux lit d olivier et son existence dans les ruines d iruna veleia et a travers cela la preuve digitale et la raison genetico linguistique en question? et on peut constater par exemple que la tablette circulaire de l alphabet ou la graffiti de A B C D E …. indique cette raison linguistique ou une genetique des langues; c est a dire que la seule et unique similarite digitale entre moi et une femme que je cherche a retrouver prouve et evoque une DNA ou un code genetique exceptionnel OU UN Y CHROMOSOME ET UNE MITOCHONDRIAL X QUI ONT ETE OU SERONT L ORIGINE DE L EUSKERA QU ON PEUT LIER AUX SIGNES GEOMETRIQUES DE GENEVIEVE VON PETZINGER ET L ART PARIETAL ET REPUSTRE BASQUE …?
finalement je pense qu on ne peut fausser l oracle du poete comme ON NE PEUT PAS FALSIFIER LA VERITE INTIME DES GRAFFITIS DE IRUNA VELEIA PARCEQUE CELA C EST LA PREUVE DU LIT D OLIVIER ELLE MEME ; et pour cela je voie bien qu il y a une ample necessite de faire aumoins une revelation mediatique de cette fameuse et merveilleuse curiositee archeo homerique parceque il se trouve qu il est dessiner clairement dans la graffiti de mari domingi et cela d apres le voeu du poete homere lui meme parceque logiquement on ne peut imaginer UNE NAISSANCE DE LA PENSEE OU DU LANGUAGE ; EN DEHORS D UNE MUTATION GLOBALE DU SENS OU UN AVENEMENT DU LOGOS OU UNE REVOLUTION INTELECTUELLE DU POETE QUI VA OUVRIR UN IMMENSE HORIZON A LA PENSEE HUMAINE ET SCIENTIFIQUE; ET SANS RECONNAITRE L AUTHENTICITEE DES GRAFFITIS DE IRUNA VELEIA ET LA VERITE EXCEPTIONNELLE ET INTIME INCLUS ET EN QUESTION .
merci monsieur madame de votre comprehension et agreez mes respects distinguees.

les graffitis de iruna veleia et l apocalypse linguistique (4)
je pense que LA GRAFFITI CELTIQUE OGAMIQUE ET ERUDITE DE DEIDERE IR 12099 selon les inscriptions de veleia-iruna de Hector Iglesias ; et aussi une graffiti qui represente peut etre une arbre genealogique ir 12046 ; revelent et soulignent LA NATURE APOPTOTIQUE DU DNA OU DE CHROMOSOME Y DES DEUX PERSONNES AUX SEULES ET UNIQUES EMPREINTES DIGITALES SIMILAIRES; c est a dire que le programe genetico linguistique qui doit permettre cette facultee du language chez les primates que nous somme est limiter dans le temps et necessite une revelation mediatique de la verite ;vous devez savoir d apres Francis Galtons que dans l univers de la biometrie une synchronie digitale de ce genre n existe pas mais la difference absolue de l arbre biometrique et digitale de l humanite ;en tant que cette difference digitale limite et extreme elle meme ;doit etre issue du deux seules et uniques empreintes digitales similaires et identiques ici en question ;si non cette arbre et cette difference biometrique sera impossible ; et cette impossiblite ne peut etre enfin de compte que l extinction de l humanite elle meme en tant qu espece linguistique ;
je pense que le contexte de ces deux graffitis ne peut dissimuler que ce message important enfin d analyse surtout si on comprend que le celtique ou l ogham sont des sequences ADN employer directement comme une ecriture graphique et a travers cela la fonction du signe (Y) au sein de cette ecriture et qui peut signifie l eclosion ou le declin de la facultee genetique de la parole et du language .
AINSI TOUS LES ANACHRONISMES OU LES ERREURS INTENTIONNELLES DES GRAFFITIS ET TOUS CE QUI EST CONSEDERER COMME DES FALSIFICATIONS GROTESQUES ET GROSSIERES LE SONT POUR ATTIRER NOTRE ATTENTION SUR UNE INQUIETANTE ET EVENTUELLE APOCALYPSE LINGUISTIQUE
par exemple le mot MONO indique une apocalypse apoptotico- linguistique comme une metamorphose des humains en singes vu la litterature mythologique et la parentee des chromosomes de cet espece et cela dans une duree limitee puisque ce mot condense un sens espagnol et celtique en meme temps et qui se trouve meler artistiquement au christ embleme de la conception ; de la souffrance et de l apocalypse ? si on concoit le message des graffitis de cette manieres tous ce que on croit etre des falsifications grotesques releve d une erudition et une vision profonde du probleme apoptotico linguistique grave et decisif pour l avenir zoologique de l espece humain alors que l esprit contestataire n est pas essentiel pareceque il n est qu une projection ideologique de la falsification en tant que telle ?
et en plus les melanges d alphabet ou des langues a travers les graffitis; et qui sont en verite des etudes des languages comparees ; comme dans le mythe de babel renforce l hypothese d une apocalypse linguistique comme il sert a demontrer les propos de antonio arnaiz villena sur la langue usko mediterranien et l euskara ou le protobasque soulignee issue des stone age signs .
aussi on realise que l apoptosis comme processus biologique naturel est exprimer par les dessins des branches d arbres ou plus exactement par la graphique vascoiberique TI et cela pour signifier une apocalypse linguistique et phonetique .
une creative sensibilite du pectiform qui comme signe geometrique repustre signifiant une transcription ou translation genetique primordial de la desse mere (ou la femme de la meme et similaire empreinte digitale tous simplement ) est depicter par exemple dans la graffiti ir 13337 endormie dans le lit d olivier en question vu la main-arbre et la syllabe TI -apoptosis et montre qu une simple affection sentimentale peut depasser tous le terrorisme psychologique imposee .
avec etonnement; on constate comme si les graffitis contiennent ou evoquent ou fait des allusions savantes aux noms ou aux eponymes des personnes archeologues ou linguistes modernes responsables ou melés a cette affaires eux memes et cela prouve que tous les etudes et les rapports et les critiques et les suggestions sont en effet un important et munitieux travail de deuil ou la deconstruction qu on doit faire pour arriver a nommer et mettre le doigts sur la preuve du lit d olivier comme monument archeologique et surtout sur le probleme de l apoptosis intime et qui peut etre prouver par la mesure du telomerase dans un laboratoire et l expertise des empreintes similaires comme indice premilinaire et ainsi les mysterieuses graffitis de iruna veleia sont pour vous prevenir de l apcalypse apoptotico linguistique ?
donc tous ce bagage intelectuel malgre sa grande importance ne m interresse pas parceque c est tres long et une pire perte de temps ou un retard dangereux (vitae) et je me contente des preuves scientifiques et pratiques ; l expertise de l empreinte digitale qui necessite une duree de 5 minute dans une data specialisee? et puis l apoptosis du chromosome y et mitDNA ? la fin ou la mort du programe genetique responsable du language chez l humanitee en question et inclus ?

l essentiel le resultat de l expertise comparative des empreintes digitales va etre positive et qu il est necessaire de faire une revelation mediatique de la verite intime et exceptionnelle en questions .

a monsieur le directeur de sos iruna veleia .
objet : la preuve du lit d olivier et la solution juridique de l affaire des graffitis de iruna veleia .(5)
je vous ecrit monsieur madame ce cinquieme et dernier message apres avoir envoyer quatre messages au paravant ou j essaye de vous expliquer la verite intime lier aux graffitis de iruna veleia et ou je mets le doigt sur les evidences bien etablis qui concerne la marche de la justice et le proces de iruna veleia au tribunal ;et je pense que la preuve du lit d olivier comme monument archeo homerique de la graffiti mari domingi ou la persuasion apoptotico linguistique de la graffiti deidre et tous les autres graffitis est un point essentiel et fondamental de dissiper toute la question de la justice et enfin declarer authentique les graffitis de iruna veleia et innoscenter tous les archeologues victimes et pour moi tout simplement le verdict de la justice et la reconnaissance des preuves peut engendrer comme par miracle le retrouvaille de ma femme a l empreinte digitale similaire et se marier avec elle.
dans cette finalité ultime ;je sollicite tous les professeurs ;les archeologues et les linguistes et tous le monde qui se trouve melee a cet affaire de bien vouloir verifier mes dires et mes propos surtout la preuve archeo homerique du lit d olivier sur le terrain ? et l expertise de la seule et unique empreinte digitale similaire? et donc aussi la raison apoptotico linguistique du DNA et du chromosome y intime en question ? et je crois que cela est tres facile et ne doit pas necessiter des annees entieres ou de longue et infinie periode de temps ;prouver l existence d une exacte similarite digitale par comparaison de minutiae template est de nos jours une chose tres facile .
finalement ;en attendant votre reponse favorable ;je vous precise que je me mets totalement a votre disposition pour faire valoir la verité intime et archeologique des graffitis de iruna veleia et je pense que rompre le silence sur le retour eternel du poete homere et de sa femme identique est tres necessaire pour accomplir une grande mutation du sens au sein de la pensee et de l histoire et ainsi engendrer la naissance de la pensee ou la philosophie et sauvgarder l espece humain d une perte fatale de la facultee du language ? . merci de votre comprehension et agreer mes respects distinguees
abdeslam ben mhand targuist alhoceima maroc

A monsieur le directeur de sos iruna veleia (3)
objet : solicitude d une expertise comparative entre l empreintes digitale de genevieve von petzinger ou une autre femme originaire d iruna de oca avec la mienne .
jai decider de vous ecrire monsieur madame ce troisieme message pour demander a faire une expertise comparative entre l empreintes digitale de genevieve von petzinger ou une autre femme originaire de iruna de oca avec la mienne et cela pour une raison genetique et apopticolinguistique tres importante lier a notre ADN intime qui est certainement l origine de tous les langues et de la parole?;parceque je pense que cette expertise de la similarite biometrique et genetique ici en question est un seule et unique moyen ou chemin qui va nous permettre une interpretation philosophique des signes geometriques et repustres de genevieve von petzinger et de leurs donner un sens philosophique et historial et enfin arriver a dire que ces signes prehistoriques ,via cet interpretation, etait le seule moyen original de l avenement du culte du soleil comme naissance de la pensee et du language ? MAIS AUSSI AINSI ESSAYER DE TROUVER UNE REPONSE A L ORIGINE MYSTERIEUX DE LA LANGUE BASQUE OU COMENT ETABLIR UN LIEN GENETIQUE OU GRAPHIQUE ENTRE L EUSKERA ET LES SIGNES GEOMETRIQUES DES CAVES PREHISTORIQUES ?
je porte a votre connaissance que je m appelle abdeslam ben mhand issue de la province d alhociema maroc et mon ancien numero de residence espagnole est :x-08734156-k et ma carte d identite marocainne est : R86520.
je vous precise que je suis un libre chercheur qui possede un petit diplome en psychologie annee 1992 et je mene maintenant une petite recherche sur le verbe epique homerique et les mythologies comme amateur et je cherche ;a travers un projet de pensee innovateur; a retrouver une femme qui doit partager une similarite biometrique et genetique avec moi comme aussi une meme experience spirituelle et intelectuelle et je crois que cette femme existe reellement aux pays basque d apres les mysterieuses et obscures graffitis de iruna veleia .
finalement ;en attendant votre reponse urgente ; je pense que faire une revelation mediatique de cette verite est tres necessaire pour accomplir une grande mutation du sens et de la pensee au sein de l histoire moderne si l expertise en question sera positive ?
merci de votre comprehension et agreez tous mes salutations distinguees.

abdeslam ben mhand (guest) 15 Jan 2017 15:24
in discussion Hidden / Per page discussions » 11039

A monsieur le directeur de sos iruna veleia(2)
objet : graffiti mari domingi ; existence du lit d olivier a iruna veleia et la necessite d une revelation mediatique de la verite ?
j ecris a vous monsieur madame de nouveau pour expliquer une verite intime et exceptionnelle lier aux graffitis de iruna veleia et l odyssee du poete grecque homere ;ainsi et comme suite aux propos de mon premier message ou je note une ressemblance frapante entre le chant 23 de l odyssee et la graffiti vitae ; je pense que la graffiti : MARI DOMINGI tranche et decide directement et d une maniere insoupcenable de l existence du fameux lit d olivier du poete homere a iruna veleia parceque tous les dessins de cette graffiti indique cette verite du poete ;les deux oliviers greffees est le premier materiau dont ulysses a construit son fameux et immuable lit et puis la solide chambre et cela est carver ou graver d une maniere allusive dans la graffiti de mari domingi ; et je pense que mari domingi elle meme comme figure principale de la graffiti ne peut etre que la femme qui possede la meme et identique empreinte digitale comme la mienne exactement et qui est peut etre une gradiva vivante a iruna de oca ou vittoria ?
si on essaye de concevoir de cette maniere archeo litteraire la verite intime ou homerique des graffitis en question on doit suposer une hypothese essentielle a priori et qui est l existence d un code ou d un lien unique entre tous chacunnes et je crois que cela necessite votre atention mais je pense que le message exceptionnel et l information unique de tous chacunnes c est le fameux lit d olivier et son existence dans les ruines d iruna veleia et a travers cela la preuve digitale et la raison genetico linguistique en question? et on peut constater par exemple que la tablette circulaire de l alphabet ou la graffiti de A B C D E …. indique cette raison linguistique ou une genetique des langues; c est a dire que la seule et unique similarite digitale entre moi et une femme que cherche a retrouver prouve et evoque une DNA ou un code genetique exceptionnel OU UN Y CHROMOSOME ET UNE MITOCHONDRIAL X QUI ONT ETE OU SERONT L ORIGINE DE L EUSKERA QU ON PEUT LIER AUX SIGNES GEOMETRIQUES DE GENEVIEVE VON PETZINGER ET L ART PARIETAL ET REPUSTRE BASQUE …?
finalement je pense qu on ne peut fausser l oracle du poete comme ON NE PEUT PAS FALSIFIER LA VERITE INTIME DES GRAFFITIS DE IRUNA VELEIA PARCEQUE CELA C EST LA PREUVE DU LIT D OLIVIER ELLE MEME ; et pour cela je voie bien qu il y a une ample necessite de faire aumoins une revelation mediatique de cette fameuse et merveilleuse curiositee archeo homerique parceque il se trouve qu il est dessiner clairement dans la graffiti de mari domingi et cela d apres le voeu du poete homere lui meme parceque logiquement on ne peut imaginer UNE NAISSANCE DE LA PENSEE OU DU LANGUAGE ; EN DEHORS D UNE MUTATION GLOBALE DU SENS OU UN AVENEMENT DU LOGOS OU UNE REVOLUTION INTELECTUELLE DU POETE QUI VA OUVRIR UN IMMENSE HORIZON A LA PENSEE HUMAINE ET SCIENTIFIQUE; ET SANS RECONNAITRE L AUTHENTICITEE DES GRAFFITIS DE IRUNA VELEIA ET LA VERITE EXCEPTIONNELLE ET INTIME INCLUS ET EN QUESTION .
merci monsieur madame de votre comprehension et agreez mes respects distinguees.

by abdeslam ben mhand (guest), 15 Jan 2017 15:24
abdeslam ben mhand (guest) 15 Jan 2017 15:21
in discussion Hidden / Per page discussions » 11039

a monsieur le directeur de sos iruna veleia ….(1)
objet: empreinte digitale similaire ;DNA origine des languages et la preuve du lit d olivier du poete homere a IRUNA VELEIA.
j ai decider de vous envoyer ce message pour expliquer une verite exceptionnelle et intime qui peut etre lier aux graffitis d iruna veleia et a l odyssee du poete grecque homere ;et ainsi je crois qu il y a ou qu on peut etablir une ressemblance similaire entre les donnees du texte du chapitre 23 de l odyssee homerique precisement la scene de la preuve du lit d olivier qui est presenter comme une merveilleuse curiousitee d apres la parole poetique et la scene de la graffiti :VITAE ou il y a plusieurs dessins de l adorante du temple ;du soldat ;du laboureur avec son ane et son domaine et enfin ce que on presume etre une letrine ou une toilete latine ;MAIS CELA EN VERITE NE PEUT ETRE QU UNE ALLUSION A LA MAISON DU POETE GRECQUE HOMERE ET SON FAMEUX LIT D OLIVIER ET LEURS EXISTENCE EVENTUELS SUR LES LIEUX D IRUNA VELEIA ? parceque je pense que cette graffiti en particulier et aussi la graffiti de la femme endormie dans un lit avec une table a quatre pieds represente exactement la scene du 23eme chant de l odyssee du poete homere parcque il doit indiquer le poteau du lit qui est le tronc de l olivier ?
je porte a votre connaissance que je suis un chercheur libre ayant un petit diplome en psychologie annee 1992 et je cherche a retrouver ma femme qui possede une exacte et similaire empreinte digitale comme la mienne et une DNA intime qui est une certain origine des languages ou de la parole en general a travers un projet de pensee innovateur qui vise a realiser la revolution intelectuelle du poete ou l avenement du logos dont j ai deposee les idees essentielle a l EDITORIAL COMPLUTENSE MADRID pour son adoption mais la reponse etait negative ;
enfin je pense que l authenticite des graffitis en question sera definitive avec l existence d une maison ou une chambre contenant le fameux lit d olivier du poete grecque homere a iruna veleia ; merci de votre comprehension et agreez tous mes respects distinguees

by abdeslam ben mhand (guest), 15 Jan 2017 15:21
abdeslam ben mhand (guest) 15 Jan 2017 15:03
in discussion Hidden / Per page discussions » 11039

les graffitis de iruna veleia et l apocalypse linguistique (4)
en effet je pense que LA GRAFFITI CELTIQUE OGAMIQUE ET ERUDITE DE DEIDERE IR 12099 selon les inscriptions de veleia-iruna de Hector Iglesias ; et aussi une graffiti qui represente peut etre une arbre genealogique ir 12046 ; revelent et soulignent LA NATURE APOPTOTIQUE DU DNA OU DE CHROMOSOME Y DES DEUX PERSONNES AUX SEULES ET UNIQUES EMPREINTES DIGITALES SIMILAIRES; c est a dire que le programe genetico linguistique qui doit permettre cette facultee du language chez les primates que nous somme est limiter dans le temps et necessite une revelation mediatique de la verite ;vous devez savoir d apres Francis Galtons que dans l univers de la biometrie une synchronie digitale de ce genre n existe pas mais la difference absolue de l arbre biometrique et digitale de l humanite ;en tant que cette difference digitale limite et extreme elle meme ;doit etre issue du deux seules et uniques empreintes digitales similaires et identiques ici en question ;si non cette arbre et cette difference biometrique sera impossible ; et cette impossiblite ne peut etre enfin de compte que l extinction de l humanite elle meme en tant qu espece linguistique ;
je pense que le contexte de ces deux graffitis ne peut dissimuler que ce message important enfin d analyse surtout si on comprend que le celtique ou l ogham sont des sequences ADN employer directement comme une ecriture graphique et a travers cela la fonction du signe (Y) au sein de cette ecriture et qui peut signifie l eclosion ou le declin de la facultee genetique de la parole et du language .
AINSI TOUS LES ANACHRONISMES OU LES ERREURS INTENTIONNELLES DES GRAFFITIS ET TOUS CE QUI EST CONSEDERER COMME DES FALSIFICATIONS GROTESQUES ET GROSSIERES LE SONT POUR ATTIRER NOTRE ATTENTION SUR UNE INQUIETANTE ET EVENTUELLE APOCALYPSE LINGUISTIQUE
par exemple le mot MONO indique une apocalypse apoptotico- linguistique comme une metamorphose des humains en singes vu la litterature mythologique et la parentee des chromosomes de cet espece et cela dans une duree limitee puisque ce mot condense un sens espagnol et celtique en meme temps et qui se trouve meler artistiquement au christ embleme de la conception ; de la souffrance et de l apocalypse ? si on concoit le message des graffitis de cette manieres tous ce que on croit etre des falsifications grotesques releve d une erudition et une vision profonde du probleme apoptotico linguistique grave et decisif pour l avenir zoologique de l espece humain alors que l esprit contestataire n est pas essentiel pareceque il n est qu une projection ideologique de la falsification en tant que telle ?
et en plus les melanges d alphabet ou des langues a travers les graffitis; et qui sont en verite des etudes des languages comparees ; comme dans le mythe de babel renforce l hypothese d une apocalypse linguistique comme il sert a demontrer les propos de antonio arnaiz villena sur la langue usko mediterranien et l euskara ou le protobasque soulignee issue des stone age signs .
aussi on realise que l apoptosis comme processus biologique naturel est exprimer par les dessins des branches d arbres ou plus exactement par la graphique vascoiberique TI et cela pour signifier une apocalypse linguistique et phonetique .
une creative sensibilite du pectiform qui comme signe geometrique repustre signifiant une transcription ou translation genetique primordial de la desse mere (ou la femme de la meme et similaire empreinte digitale tous simplement ) est depicter par exemple dans la graffiti ir 13337 endormie dans le lit d olivier en question vu la main-arbre et la syllabe TI -apoptosis et montre qu une simple affection sentimentale peut depasser tous le terrorisme psychologique imposee .
avec etonnement; on constate comme si les graffitis contiennent ou evoquent ou fait des allusions savantes aux noms ou aux eponymes des personnes archeologues ou linguistes modernes responsables ou melés a cette affaires eux memes et cela prouve que tous les etudes et les rapports et les critiques et les suggestions sont en effet un important et munitieux travail de deuil ou la deconstruction qu on doit faire pour arriver a nommer et mettre le doigts sur la preuve du lit d olivier comme monument archeologique et surtout sur le probleme de l apoptosis intime et qui peut etre prouver par la mesure du telomerase dans un laboratoire et l expertise des empreintes similaires comme indice premilinaire et ainsi les mysterieuses graffitis de iruna veleia sont pour vous prevenir de l apcalypse apoptotico linguistique ?
donc tous ce bagage intelectuel malgre sa grande importance ne m interresse pas parceque c est tres long et une pire perte de temps ou un retard dangereux (vitae) et je me contente des preuves scientifiques et pratiques ; l expertise de l empreinte digitale qui necessite une duree de 5 minute dans une data specialisee? et puis l apoptosis du chromosome y et mitDNA ? la fin ou la mort du programe genetique responsable du language chez l humanitee en question et inclus ?

l essentiel le resultat de l expertise comparative des empreintes digitales va etre positive et qu il est necessaire de faire une revelation mediatique de la verite intime et exceptionnelle en questions .

by abdeslam ben mhand (guest), 15 Jan 2017 15:03

Capítulo 3.

El tercer capítulo de Blogak Begipean está online. Esta vez el capítulo enfoca el tan reñido tema de la elección de nomenclatura para hablar de la lengua vasca. Y además ofrece un estudio estadístico de la frecuencia de varios de los términos que suelen utilizarse para hablar de esta lengua, entre ellos, ‘euskera’ y ‘euskara’ a la vez que la palabra ‘vascuence’. El estudio explora las opiniones, prácticas discursivas y debates que ha ocasionado el uso de estos términos en varios foros de internet y también en el trabajo del filólogo vasco Joseba Lakarra. Al mismo tiempo el capítulo abarca el tema de los ostraca euskéricos de Iruña-Veleia, más concretamente, ciertas prácticas discursivas empleadas para hablar de ellos.

Últimamente he estado repasando dos fuentes de información para orientarme en cuanto a los términos que se usan o se deben usar para hablar de la lengua vasca. Por un lado hay el debate que tuvo lugar en Sustatu.com el 23 de mayo de 2010, sobre si es mejor la elección del término “euskera” o el término “euskara”, un debate muy interesante en que los principales contrincantes fueron los siguientes foreros: “Xabi”, Urtzi Reguero, “Borja” y Ricardo Gómez. Véanse los mensajes #247 a #252.

La otra fuente de información a que me refiero en este capítulo es el último artículo publicado por el filólogo vasco Joseba A. Lakarra, “Forma canónica y cambios en la forma canónica de la lengua vasca: Hacia los orígenes del bisilabismo” (2009). Este artículo apareció hace poco en la revista Palaeohispánica: Revista sobre lenguas y culturas de la Hispania antigua. Ejemplar dedicado a: Actas do X Colóquio Internacional sobre Línguas e Culturas Paleo-Hispânicas (Coimbra) 9: 557-609. Está accesible en internet aquí.

Más

Re: Blogak Begipean by Roslyn FrankRoslyn Frank, 08 Jun 2010 03:07

Blogak Begipean-eko bigarren atala

Blogak Begipean-eko bigarren atala ipinita dago hemen.

Atal honetako gai nagusia euskarazko idazkunei buruz emandako iritziaz hausnartzea da. Batez ere mintzo gara www.sustatu.com izeneko blogean agertu ziren mezuen edukiaz. Mezu haien artean, noski, Lakarrak eta Lakarraren aldekoek blog horretan ipini dituzten mezuak ere egongo dira aztergai. Hitz gutxitan: euskarazko idazkunei dagozkion eztabaidari zenbait burutazio eta iruzkinak burutu nahi genizkioke. Halere, nahiz eta bigarren atal hori euskaraz eta erdaraz idatzia izan, atal honetan ez dugu mezuen erderazko itzulpenik eskainiko.

El segundo capítulo de Blogak Begipean

El segundo capítulo de Blogak Begipean está online aquí.

Esta vez son puntualizaciones sobre algunos mensajes colgados recientemente en el foro www.sustatu.com. Son mensajes que reflejan el interés que sigue despertando el debate sobre la autenticidad/falsedad de los ostraca euskéricos. Y como en el capítulo anterior de Blogak Begipean, los mensajes del filólogo vasco, Joseba Lakarra, serán comentados junto con mensajes de algunos “nicks”, por ej. los de un tal “Iñaki” quien sale muy a menudo en defensa de Lakarra en el mismo foro. Las observaciones incluyen también referencias a algunos mensajes colgados en http://angul0scuro.blogspot.com. Una advertencia: el segundo capítulo está escrito en euskara y en castellano. Pero no hay traducciones al castellano de todos los mensajes que se analizan.

Re: Blogak Begipean by Roslyn FrankRoslyn Frank, 31 May 2010 02:53

Bienvenid@s a Blogak Begipean

Aprovechamos esta ocasión para anunciar la creación de una nueva página de SOS-Iruña-Veleia llamada Blogak Begipean. En ella vamos a comentar lo que está pasando en diversos foros y blogs dedicados el tema de Iruña-Veleia. A la vez esperamos emplear el apartado para orientar un poco a los lectores de SOS que no están tan familiarizados con los personajes que habitan estos espacios virtuales, tanto los que escriben bajo su nombre y apellido como los que se escudan detrás de un nic.

Además, en el caso de los blogs y foros en euskara, iremos colgando traducciones al castellano de los mensajes que más nos llamen la atención y cuyo contenido creemos de interés general para nuestros lectores, teniendo en cuenta especialmente a las personas cuyo nivel de euskara no siempre les permite seguir de cerca los debates y aportaciones que se llevan a cabo solo en euskara.

Finalmente, dado el papel mediático desempeñado, antes y ahora, por diversos foros y blogs en la polémica sobre Iruña-Veleia, a estas alturas nos parece importante prestar atención a los temas que han sido tratados y siguen siendo tratados y así poder analizar las aportaciones y actuaciones de los personajes principales que han frecuentado y siguen frecuentado estos espacios virtuales.

Con el primer capítulo de Blogak Begipean queremos compartir con vosotros la reciente carta del profesor Joseba Lakarra quien acaba de anunciar públicamente que no va a dar la conferencia que estaba programada para el 26 de mayo de 2010 en Koldo Mitxelena. En la carta en cuestión el filólogo vasco explica las razones por las cuales ha tomado esta decisión. En la nueva página el lector encontrará una traducción de dicha carta del filólogo vasco y traducciones de otros mensajes recientes aparecidos en el mismo blog de www.sustatu.com. Estos mensajes tienen que ver con la decisión del profesor Lakarra e incluyen comentarios de Dr. Juan Martin Elexpuru y otros foreros que participan a menudo en el mismo blog bajo los apodos de “Dreyfus Jauna”, “Ostraka” e “Iñaki”.

El primer capítulo de Blogak Begipean se puede leer aquí.

Ongi izan.

Blogak Begipean by Roslyn FrankRoslyn Frank, 17 May 2010 01:52

Berandu bada ere, hona hemen kronika txikia. Ekitaldia Gasteizko Jimy Jazz aretoan izan zen. Giro ona eta 120 lagun inguru. Aurkezpenak eginda wikiren tripak erakutsi zizkiguten Koenraad Van den Driesschek, Eliseo Gilek eta Idoia Filloyk. Lehenengoa izan da wikiaren alma materra eta wikiaren eta taldearen lanaren arrazoiak eta motibazioa zein izan diren jakinarazi zigun, horretako wiki honetan duzuen "el camino amargo" izeneko ekarpena erabili zuen. Eliseok bere aldetik, bere baitatik sortutako aurkezpenarekin batera wikiren mapa aurrean zuela aurkikuntzen sarrera eta kokapenaz aritu zen. Azkenik, Idoiak atal guztiak aurkeztu eta ostrakabaseren edukia erakutsi zigun zenbait adibideren bidez. Azken atal hau izugarrizko tresna dela ikusi ahal izan genuen, besteak beste, lan arkeologikoa ezagutarazteko eta grafitoen kokapena, kontestualizazioa eta xehetasunak era egokian ulertu ahal izateko.
Gero arlo ludikoa etorri zen Gorka Aginagalde eta Belen Nevadoren eskutik. Aktore hauen sketxak bazuen nolabaiteko antza Iruña-Veleia auziarekin. Izan ere, orain artean faltsutasuna edo benetakotasuna argitzeko ebidentzia fisikoetara jo beharrean letrinak, grafologiak eta antzekoak erabiltzea nahiago izan da, harrigarria bada ere. Bukatzeko pintxo eta ardo baten bueltan eta Bingen Mendizabal, Alex Ruiz de Azua eta Julen Pinedoren ( Josu Zabala ere etortzekoa zen) musikarekin solasean eman genuen beste ordubete inguru.
Nekatuta baina gustura etxeratu ginen

Webgunea zoragarria, lan ikaragarria egin duzue, zorionak eta eskerrik asko informazio guzti hau guztion eskutan jartzeagatik.

Bueno, poco a poco…
Primero únicamente un comentario, una próxima vez un vínculo externo, tres comentarios más tarde un vínculo interno, y el día que los astros están alineados un foto ;>

Otra vez se pueden utilizar los botones o escribir el código.

Para incluir una imagen se debe primero adjuntarla a la página con el botón FILE (abajo), dar a Upload a file from your computer, y a continuación al botón SELECT FILES, y seleccionar los ficheros que se quiere adjuntar. Para terminar no olvidadar hacer clic sobre el botón UPLOAD FILES. Parece aparatoso por con la rutina se convierte en un procedimiento sencillo.

Para incluir la imagen el texto se debe escribir el código [[f<image forum:thread/ejemplo.jpg width="300px"]], con el siguiente resultado:

ejemplo.jpg

. Donde ejemplo.jpg es el nombre del fichero 300px la anchura de la imagen.

No esta prohibido de experimentar en este thread

Con el botón de REPLY se puede contestar a un mensaje anterior.
¿Muy bonito, pero como se hace un vínculo?

Se pueden utilizar los botones (ver WIKI PARA PRINCIPIANTES o se puede escribir el vínculo como p.ej. para enlazar a esta página será [[[[wiki-para-ignorantes | WIKI PARA PRINCIPIANTES]]] y el resultado es WIKI PARA PRINCIPIANTES.

Para enlazar a una página externa es distinto [*http://www.veleia.com/noticia_detallada.php?niv=6&noticia=91 Me congratula...] y el resultado es Me congratula....
Sencillo, no?

Se puede experimentar libremente con los botones. Explicar todas las funcionalidades de un Wiki sería lectura aburrida. Se aprende imitando ejemplos anteriores… y se puede siempre pedir una explicación. Una explicación elemental se puede encontrar en WIKI PARA PRINCIPIANTES.
Cada uno puede desarrollar su propio método; muchos caminos van a Roma, aunque no todos…

page 1 of 212next »
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License